mains d'enfants
ensad-03_copyright_ensad_amelie_canon

Art Citoyen

L’art est un langage constitutif de notre humanité. Il accompagne les femmes et les hommes depuis leurs origines et répond à nos besoins fondamentaux de comprendre ce qui nous entoure, de créer du sens et du lien social, d’imaginer d’autres mondes possibles, d’éprouver notre sensibilité.

 

Pourtant, une grande partie de la population entretient aujourd’hui un rapport très limité, voire inexistant, avec l’art et les pratiques artistiques. L’art est souvent réduit au statut de produit de consommation ordinaire ou peut, au contraire, paraitre très éloigné de notre quotidien. Face aux inégalités, aux urgences environnementales et à la mise à l’épreuve de nos démocraties, l’art est un formidable moteur de citoyenneté et d’émotions qui peut nous émerveiller individuellement et collectivement, nous réunir dans la joie, mais aussi nous inciter à agir.

Notre vision

Nous soutenons les mobilisatrices et mobilisateurs de l’Art Citoyen : qui font de l’art un moteur de citoyenneté, pour développer un regard sensible et critique sur le monde et renforcer la cohésion de la société, dans le respect de la diversité. Pour nous, l’Art Citoyen c’est contribuer à construire un projet d’avenir qui prend en compte les besoins des êtres humains mais aussi la fragilité de notre environnement.

Nous actons que l’Art Citoyen cultive l’empathie, promeut la démocratie et appelle à l’éco-responsabilité. Nous affirmons le rôle de l’art comme ciment de la citoyenneté et comme acteur du changement, pour relever les défis du monde contemporain.

Notre approche est ciblée, elle vise : l’éducation artistique comme une composante essentielle de l’éducation dès le plus jeune âge et tout au long de la vie, la prise en compte de la diversité des publics et de leurs pratiques, la recherche artistique en lien avec les sciences et la société civile, ainsi que les actions engagées des artistes face aux enjeux sociétaux. Nos programmes s’adressent aux acteurs qui innovent autour de ces objectifs et pour l’intérêt général. Les projets que nous soutenons émanent notamment des associations et fondations, des établissements publics et des collectivités.

Klaus-Fruchtnis-by-Alok-Rajoo-1
«
Les pratiques artistiques citoyennes, vectrices de responsabilité sociale et environnementale, socle démocratique et inclusif permettant de relever les défis contemporains, agissent en tant que catalyseur de la citoyenneté, favorisant l'émergence d'une vision du monde à la fois sensible et critique, renforçant le tissu social.
»
Klaus Fruchtnis
Responsable de l'Axe Art citoyen France
color

Nos programmes

Pour asseoir cette vision, nous œuvrons en France et en Espagne en apportant notre soutien :

Aux acteurs de l’éducation et de la médiation artistiques, qui ouvrent les horizons de nos connaissances et de nos pratiques, tout comme les voies qui nous relient aux autres.
Aux initiatives collaboratives entre artistes et scientifiques, qui font de l’art un partenaire de la recherche pour inventer de nouveaux modèles et imaginer demain.
Aux artistes, qui s’engagent en tant que citoyens pour éclairer, contribuer et mobiliser face aux défis sociétaux.

Découvrez nos programmes

Art et Éducation
Voir plus Voir moins

Dans nos sociétés de consommation, l’art et la culture sont à la fois omniprésents, au travers des médias et du digital par exemple, et en même temps très éloignés de nos réalités. Notre rapport à l’art peut être profondément modifié selon notre milieu familial, social, ou nos origines : tant dans notre manière d’y accéder, qui est plus ou moins facilitée, que dans la considération ou non par les institutions de nos pratiques culturelles. Nous souhaitons lutter contre ces inégalités en renforçant l’accès et la transmission de l’art, sous toutes ces formes, en France comme en Espagne. Pour cela, nous pensons que l’éducation et la médiation sont deux leviers essentiels pour prendre en compte la diversité et renforcer la place de l’art dans la construction de l’individu et du collectif.

Notre action « Art & Ecole » porte sur la généralisation de l’éducation artistique et culturelle. A travers des projets concrets de terrain, en France et en Espagne, nous favorisons l’expérimentation de démarches pédagogiques qui incluent tous élèves et impliquent l’ensemble des professeurs. Nous accompagnons dans la durée un réseau d’établissements pilotes, afin de mettre en lumière ces pratiques susceptibles de transformer durablement le paysage éducatif demain. C’est dans cette perspective que nous avons lancé, en France, en partenariat avec l’Académie de Versailles, un Programme Expérimental pour la Généralisation des Arts à l’Ecole (PEGASE). En Espagne, nous avons soutenu des résidences d’artistes à l’école sur tout le territoire national depuis 2017. A partir de 2019, suite aux apprentissages de ce programme, nous accélèrerons notre travail sur un réseau d’écoles pilotes.

Notre action « Médiation & Démocratie culturelle » vise à décloisonner les traditionnelles frontières entre les institutions culturelles et la société civile. Nous pensons que la médiation culturelle peut permettre un changement de paradigme en impliquant tous les publics, tout en favorisant leur émancipation et en renforçant la cohésion sociale. Pour cela, les territoires les plus isolés ou en difficultés sont notre priorité, comme en témoignent des projets tels que le MuMo , Les Concerts de Poche ou encore le programme POSTDATA du MACBA, que nous soutenons.

Appel à projets France

Vous souhaitez présenter un projet ?

Pour l’action 1 : Art & Ecole. Nous mettons en place directement des partenariats avec des académies en France. Nous n’avons pas d’appel à projets ouvert pour cette action.

Pour l’action 2 : Démocratie culturelle. Un « appel à projets » centré sur la Démocratie culturelle aura lieu tous les deux ans. Le deuxième est ouvert pour la région des Hauts-de-France: « Médiations et démocratie culturelle 2022 – Région des Hauts-de-France ». Les dossiers de candidature sont à envoyer du 17 janvier au 01 avril 2022 inclus à travers le lien « Déposer un projet » ou a travers notre page « Appels à projets ».

Lancement des appels à projet
17/01/2022
Appel à projets Espagne

Vous souhaitez présenter un projet ?

Pour l’action 1 : Art & Ecole. Nous mettons en place directement des partenariats avec des réseaux d’école en Espagne. Nous n’avons pas d’appel à projets ouvert pour cette action.

Pour l’action 2 : Démocratie culturelle. Un appel à projets centré sur la Démocratie culturelle aura lieu tous les deux ans. Le premier est ouvert :« Alianzas para una Democracia cultural 2020 ». Les dossiers de candidature sont à envoyer du 5 mars au 10 juin inclus à travers le lien « Déposer un projet » ou à travers notre page « Appels à projets ».

Lancement des appels à projet
05/03/2020
Art, Science et Société
Voir plus Voir moins

Les défis contemporains invitent au dialogue et à la collaboration entre différents domaines de recherche, de création et d’action – artistes, scientifiques, organisations de la société civile, institutions – et champs du savoir académique, artistique ou empirique. Aucune discipline ne peut embrasser seule, représenter et encore moins proposer des solutions responsables face à l’urgence climatique, les migrations, l’impact de l’intelligence artificielle dans notre mode de vie et de travail… Dans ce contexte, nous pensons que le monde de la recherche traverse une crise de sens et a besoin de renouveler ses méthodes et ses moyens de s’adresser au grand public, tandis que le monde de l’art est marqué par l’emprise croissante des industries culturelles et les diktats du marché. Leur convergence, pari passionnant, sera sans doute bénéfique. Chercheurs, créateurs, professionnels, étudiants de tous horizons peuvent s’engager ensemble sur d’autres voies, en s’affranchissant des modèles et cadres dominants. Leur mobilisation commune autour des incertitudes qui pèsent sur notre vision d’avenir, nous est nécessaire pour imaginer demain.

Notre Appel à projets Composer les savoirs pour mieux comprendre les enjeux du monde contemporain a mis en lumière une grande diversité d’initiatives qui émergent un peu partout en France et en Espagne et auxquelles nous apportons notre soutien depuis 2015. Le constat de cette effervescence nous a conduits à la création d’une Chaire « arts & sciences en France, en partenariat avec l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs et l’École polytechnique, qui doit avoir des effets structurants sur ces multiples démarches. Pour renforcer la visibilité d’autres projets, nous soutenons des organisations actives depuis plusieurs années dans ce dialogue interdisciplinaire telles que Leonardo/Olats et l’Observatoire de l’Espace du CNES, et apportons notre concours aux évènements qui touchent autant les experts, les publics spécialisés que le grand public tels que les Jam Sessions dans le cadre de l’exposition de Tomás Saraceno au Palais de Tokyo ou encore le programme Art & Science de la Bienal Ciencia y ciudad de la Mairie de Barcelone.

Appel à projets France

Vous souhaitez présenter un projet ? L’appel à projets « Composer les savoirs pour imaginer un avenir durable »  est ouvert jusqu’au 31 mars 2023. Retrouvez les modalités de candidature ici.

Appel à projets Espagne

Vous souhaitez présenter un projet ?

L’« appel à projets » «Componer saberes para comprender los desafíos contemporáneos España » a lieu tous les deux ans. Le prochain ouvrira début 2023. Les modalités de sélection seront communiquées à cette date.

L’artiste citoyen engagé
Voir plus Voir moins

Le rôle citoyen de l’art ne peut être rempli sans l’engagement citoyen des artistes. De nombreuses initiatives et actions prennent corps grâce à des artistes qui ouvrent le champ de leur travail dans les domaines du social, de l’éducation, de l’environnement, de l’économie sociale et solidaire. Nous devons considérer ces projets alternatifs comme des propositions et actions concrètes qui émanent de la communauté des artistes face aux besoins grandissants dans ces domaines. Les solutions qui sont mises en œuvre sont des sources d’inspiration qui doivent être poursuivies et démultipliées. C’est aussi grâce à l’engagement citoyen des artistes que l’art devient un acteur du changement.

Nous mettons en place une instance de veille à même de les identifier sur les territoires de nos deux pays, la France et l’Espagne, pour pouvoir les soutenir et les valoriser à travers un prix dans chaque pays à partir de 2020.

Dans le même esprit, des bourses de recherche-création aux jeunes artistes, ainsi que des bourses de soutien aux artistes étrangers accueillis en France et en Espagne, seront attribuées en collaboration avec des organisations et institutions partenaires.

Appel à projets France et Espagne

A l’heure actuelle, en France comme en Espagne, la Fondation n’accepte pas de dossier pour ce programme. Les modalités de sélection seront communiquées ultérieurement.

Nos ressources
Thèmes
Chantiers
Supports
FNC - Podcast - 520 x 320 px - Les voix de l art citoyen - LinkedIn

Nos podcasts

Les voix de l'art citoyen

L’art citoyen permet de se retrouver ensemble pour inventer, rester curieux, partager de nouveaux imaginaires et changer la donne dans ce monde en pleine mutation. Un jeudi sur deux, découvrez des projets qui ont bénéficié de notre soutien pour leur impact social, éducatif, environnemental ou tout simplement humain !

Episode Spécial – L’art de la rencontre 

Depuis deux saisons, les Voix de l’art citoyen vous emmène rencontrer des artistes et découvrir des projets qui font bouger la société. L’art citoyen, cela commence comme ça. Une porte que l’artiste pousse alors qu’on ne l’y attend pas. Un collège, un EHPAD, un institut médico éducatif, une usine réinvestie… où il échange avec celles et ceux que l’on croise peu dans les lieux culturels. Avec Léa Minod, nous vous proposons de revisiter ce qui est l’essence de l’art citoyen.

Avec Claire Gibault du Paris Mozart Orchestra, Ambre Delaunay du collège Eugénie Cotton à Argenteuil pour le programme PEGASE, la romancière et vidéaste Valérie Mréjen et le metteur en scène et auteur Mohamed el Khatib pour le centre d’art des Blés d’Or, Anna Labouze et Keimis Henni, les fondateurs d’Artagon, Victor, médiateur culturel à la Chambre d’eau au Favril, Emmanuel Paris, directeur adjoint aux affaires culturelles des maisons d’enfants de la Côte d’Opale, le chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing, à la tête de la Compagnie Shonen, et Stéphane Sauzedde, ex-directeur de l’ESAA, l’école d’art d’Annecy.

Nous vous donnons rendez-vous pour la saison 3 des Voix de l’art citoyen à l’automne 2023.

Cet épisode est écrit par Léa Minod et réalisé par Guillaume Girault. Production : Isabelle Duriez. LES VOIX DE L’ART CITOYEN est un podcast de la Fondation Daniel et Nina Carasso, produit par wave.audio.

Demain Fessenheim: l’empreinte vivante de la centrale 

A quoi ressemblera Fessenheim dans 10 ans, 20 ans, 50 ans ? Pour en avoir un début d’image, il faut comprendre ce que cette centrale nucléaire représente pour ceux et celles qui y travaillent et habitent à proximité. Le débat politique a empêché pendant des années une parole intime, voire affective. C’est cette parole-là que la plasticienne Elise Alloin tente de faire naître au sein de son projet « Demain Fessenheim », accompagnée par la Kunsthalle, le centre d’art contemporain de Mulhouse, et son équipe dont Emma Werler.
Cette fresque polyphonique dresse le portrait d’un lieu, dont on avait oublié à force de débats politiques et médiatiques, d’en regarder précisément les contours.

Pour en savoir plus sur les résidences de la Kunsthalle et celle d’Elise Alloin, c’est ici

Cet épisode est écrit par Emilie Chaudet et réalisé par Vincent Decque. Production exécutive : Isabelle Duriez.
LES VOIX DE L’ART CITOYEN est un podcast de la Fondation Daniel et Nina Carasso, produit par wave.audio.

La chambre d’eau : Conteurs de campagne  

Au Favril, village de 500 habitants des Hauts-de-France, La chambre d’eau est un lieu de résidences d’artistes pluridisciplinaire qui soutient la création contemporaine et s’attache au développement culturel des territoires ruraux. Depuis 10 ans, cette structure associative co-fondée par Vincent Dumesnil, réunit artistes et habitants.

Avec le projet « Parler Debout », Anne Brochot et Marion Fabien, plasticiennes, Margaux Liénard, musicienne, et Charlotte Proneau, comédienne, mènent les habitants vers une réappropriation de lieux et de légendes en perdition. Les histoires reprennent vie, des jardins fleurissent et des habitants se retrouvent autour d’un projet artistique commun et citoyen.

Pour en savoir plus : La chambre d’eau

Cet épisode est écrit par Emilie Chaudet et réalisé par Guillaume Girault. Production exécutive : Isabelle Duriez.
LES VOIX DE L’ART CITOYEN est un podcast de la Fondation Daniel et Nina Carasso, produit par wave.audio.

Barthélémy Toguo : Semer des graines d’art au Cameroun

Barthélémy Toguo, artiste franco-camerounais de renommée internationale, œuvre depuis les années 2000 au développement durable d’un lieu artistique au Cameroun, sur les hauts plateaux de l’Ouest : Bandjoun Station. Un lieu qui accueille aussi bien les élèves des établissements alentour, des artistes en résidence que les habitants… Ce nouveau modèle d’action artistique ouvert sur le monde, intègre une dimension sociale, agricole et environnementale originale. Après avoir étudié les Beaux Arts à Abidjan, Grenoble et Dusseldorf, « il fallait que je rentre en Afrique pour redonner ce que j’avais appris, en créant quelque chose de physique et de concret », explique Barthélémy Toguo pour qui « Donner est un geste artistique ».

Emilie Chaudet l’a rencontré dans son atelier, à Paris, entre deux avions.

Barthélémy Toguo a reçu le Prix artiste citoyen engagé 2022 décerné par la Fondation Daniel et Nina Carasso.
Pour en savoir plus sur Barthélémy Toguo, rendez-vous sur le site de galerie Lelong

Cet entretien est mené par Émilie Chaudet et réalisé par Emmanuel Baux, avec Jules Benvéniste à la prise de son. Production exécutive : Isabelle Duriez. Les voix de l’art citoyen est un podcast de la Fondation Daniel et Nina Carasso, produit par wave.audio

Abbaye de Royaumont : Envoûtement sonore en plein air

Musicien et chef d’orchestre, Jean-Philippe Wurtz dirige le pôle création musicale de l’Abbaye de Royaumont, dans l’Oise. Accompagné d’historiens, d’acousticiens et de musicologues, il s’est lancé dans un chantier aussi novateur qu’unique : reconstruire l’acoustique de l’abbatiale fantôme, démantelée à la Révolution. A défaut d’en remonter les murs et les voûtes, ils recréent en plein air son architecture sonore comme au XIIIème siècle. L’art est ici un outil d’investigation et de recherche pourvoyeur de nouveaux imaginaires.
Ce projet, mêlant prouesses techniques et imaginaire créatif est mené en partenariat avec l’IRCAM – Centre Pompidou, le réseau SON:S du CNRS, et le studio Music Unit avec le duo Martin Antiphon et Manuel Poletti. « Ce qu’on écoutera, ce n’est pas le passé, mais une évocation du passé, mêlée à l’environnement, pour avoir une perspective différente », explique Manuel Poletti.
Léa Minod les a rencontrés lors des premiers tests bluffant en public. L’inauguration est prévue avec un grand concert à l’automne 2024.

Pour en savoir plus sur l’Abbaye de Royaumont et sa programmation, c’est ici
Cet épisode est écrit par Léa Minod et réalisé par Guillaume Girault. Production exécutive : Isabelle Duriez.
LES VOIX DE L’ART CITOYEN est un podcast de la Fondation Daniel et Nina Carasso, produit par wave.audio.

(Rediffusion) Paris Mozart Orchestra: Une cheffe d’orchestre au collège

Claire Gibault a créé le Paris Mozart Orchestra il y a 11 ans. Avec ses musiciens et musiciennes engagés, elle embarque élèves et professeurs de collège pour créer des pièces musicales ambitieuses. Au fil de la création, les enfants découvrent les instruments, le pouvoir de la musique, le plaisir de créer ensemble et de jouer pour d’autres… Au collège Marais de Villiers de Montreuil, des élèves de cinquième ont ainsi pu participer à la pièce Un jardin en mouvement, composée par Alexandra Grimal. C’est une façon de « planter une graine » pour l’avenir, explique Jairo Coronado Vargas, leur professeur de musique. Et d’amener les jeunes scolarisés dans des établissements classés Réseaux d’éducation prioritaire à côtoyer le monde de la culture et de la musique.
Merci à  aux élèves de la cinquième May-Britt Moser, du nom de la neuroscientifique norvégienne, du collège Marais de Villiers de Montreuil.
Pour en savoir plus sur Paris Mozart Orchestra : https://parismozartorchestra.com/
Cet épisode est écrit par Léa Minod et réalisé par Guillaume Girault. Production exécutive : Isabelle Duriez. Il a été diffusé la première fois le  9/06/2022.

Valérie Mréjen et Mohamed El Khatib : Un centre d’art à l’Ehpad

Valérie Mréjen est romancière, vidéaste et artiste plasticienne. Mohamed El Khatib est auteur et metteur en scène. En 2022, ils ont créé ensemble un Centre d’Art au sein de l’Ehpad Les Blés d’Or, à Saint-Baldoph, près de Chambéry. Un centre pour que les résidents soient en présence de l’art au quotidien et pas seulement lorsqu’un artiste vient animer un atelier. « La poésie est déjà là », souligne Mohamed El Khatib. « Il suffit d’être attentif à faire émerger en commun de nouveaux récits ». Le duo a ainsi entraîné avec lui une quinzaine d’artistes: Yohanne Lamoulère, Mireille Blanc, Dominique Petitgand, Alain Cavalier…
Les Blés d’Or est désormais un lieu de vie qui accueille des personnes en perte d’autonomie, des artistes et des œuvres.
Valérie Mréjen et Mohamed El Khatib ont reçu le Prix artiste citoyen engagé 2022 décerné par la Fondation Daniel et Nina Carasso.
Pour en savoir plus sur le centre d’art Les blés d’or : Les blés d’or

Cet entretien est mené par Émilie Chaudet et réalisé par Guillaume Girault, avec Jules Benvéniste à la prise de son. Production exécutive : Isabelle Duriez.

Artagon Marseille : des artistes pour voisins

Anna Labouze et Keimis Henni ont transformé l’ancienne usine Ricard, dans le Nord de Marseille, en un lieu où fourmillent idées et projets : il accueille une cinquantaine d’artistes ou structures culturelles pour 18 mois, assez longtemps pour lancer leur pratique de jeunes créateurs. Mais aussi pour créer du lien avec les habitants du quartier de Sainte Marthe, et monter avec eux des projets artistiques. La designeuse graphique Jeanne Ostorero a ainsi pu accompagner au long cours un groupe d’adolescents dans le design de maillots de foot personnalisés. Déambulation et rencontres avec Léa Minod.
Pour en savoir plus sur Artagon, rendez-vous sur Artagon.org

Ce reportage est écrit par Léa Minod et réalisé par Emmanuel Baux. Production exécutive : Isabelle Duriez.

Eric Minh Cuong Castaing : danse & corps empêchés

Eric Minh Cuong Castaing est chorégraphe et artiste visuel. A travers sa compagnie Shonen, installée à Marseille, il fait sortir la danse du studio pour faire se rencontrer danseurs et amateurs aux corps « empêchés » : enfants et adultes en situation de handicap, malades au corps vulnérables… Ensemble, ils inventent sur scène un geste qui libère et questionne notre regard sur les corps atypiques. Pendant le temps de la performance, seul le geste, la poésie, l’émotion comptent. Pour cette démarche d’inclusion qui irrigue son parcours, Eric Minh Cuong Chastaing a reçu le Prix de l’Artiste citoyen engagé 2022, décerné par la Fondation Daniel et Nina Carasso.

La journaliste Emilie Chaudet l’a rencontré, chez lui, à Marseille.
Pour en savoir plus sur SHONEN et sa programmation : http://www.shonen.info/

Cet entretien est mené par Emilie Chaudet et réalisé par Guillaume Girault. Production exécutive : Isabelle Duriez.

Cristina Pato : Entre-deux

Faire communauté, c’est savoir écouter au-delà des différences. Musicienne, écrivaine et éducatrice, Cristina Pato nous parle ici de l’importance de la musique dans sa vie et du rôle joué par l’art en société. Elle pense son engagement avec l’idée d’être « entre-deux », de relier les disciplines, les cultures et les horizons variés.
Engagée dans des projets éducatifs et sociaux, avec notamment Silkroad, créé par Yo-Yo Ma, elle a réalisé un programme axé sur la mémoire et la diversité à travers les arts, en tant que titulaire de la Chaire de culture et civilisation espagnoles de l’université de New York.

Elle est lauréate 2020 du Prix Artiste citoyen engagé de la Fondation Daniel et Nina Carasso.

Cet entretien est écrit par Mélanie Bouteloup et réalisé par L’arrière-boutique Studio. Traduction et doublage : David Rousseau. Habillage Léa Minod, Emmanuel Baux et Guillaume Girault.

Julio Jara : A corriente

Artiste étranger à toute école et discipline, Julio Jara consacre sa vie à rendre visible et à accompagner les plus vulnérables. Il nous parle de sa vie au monastère de l’Immaculée Conception de Loeches situé à 28 km de Madrid. Voilà une vingtaine d’années qu’il s’implique ici auprès de personnes aux parcours de vie en marge de la société. Être ouvert aux digressions, veiller à rester à côté de ce que la société attend de nous, s’intéresser à ce qui se passe autour des normes, tout en croisant action poétique et politique… Telle est sa vision de l’art, de l’engagement, de la vie, en marge du courant…

Julio Jara est lauréat 2020 du Prix Artiste citoyen engagé de la Fondation Daniel et Nina Carasso.

Cet entretien est écrit par Mélanie Bouteloup et réalisé par L’arrière-boutique Studio. Traduction et doublage : David Rousseau. Habillage Léa Minod, Emmanuel Baux et Guillaume Girault. Production exécutive : Isabelle Duriez.

Recetas Urbanas : L’architecture de la complicité

Santi Cirugeda et Alice Atout du collectif d’architectes Recetas Urbanas dévoilent ici leur principal mode d’action : l’auto construction, respectant les procédures classiques d’urbanisme ou menée dans une illégalité qui permet de faire jurisprudence. Le plus important pour eux ? Faire communauté, faire de la ville un laboratoire et espace de résolution des conflits, comme c’est le cas avec le centre social et communautaire du quartier de Cañada Real à Madrid. C’est ce qu’ils nomment l’architecture de la complicité, où l’expérience du vivre ensemble compte plus que le bâtiment réalisé. Ils sont lauréats 2020 du Prix Artiste citoyen engagé de la Fondation Daniel et Nina Carasso.

Cet entretien est écrit par Mélanie Bouteloup et réalisé par L’arrière-boutique Studio. Traduction et doublage : David Rousseau. Habillage Léa Minod, Emmanuel Baux et Guillaume Girault. Production exécutive : Isabelle Duriez.

PEGASE : Quand le design  entre au collège

Comment transmettre aux adolescents et adolescentes de quartiers éloignés des lieux culturels le goût pour une pratique artistique et développer leur curiosité? Comment leur ouvrir de nouveaux horizons ?
Depuis 2018, la Fondation Daniel et Nina Carasso et l’académie de Versailles ont lancé PEGASE, un programme expérimental de généralisation des arts à l’école. Près de 7 000 élèves de 5 établissements s’impliquent dans une trentaine de nouveaux projets chaque année. Au collège Eugénie Cotton d’Argenteuil, plusieurs classes de 4ème créent ensemble des assises pour le jardin du collège. Occasion inattendue de se plonger dans la nature, le design et les musées.
Rencontre avec Ambre Delaunay, professeur documentaliste et référente culture du programme PEGASE, et Malaury Rosier, professeur de français ; avec le Designer Xavier Auffret; ainsi qu’avec les élèves de la classe de 4e1.

Production exécutive : Isabelle Duriez. Cet épisode est écrit et présenté par Léa Minod et réalisé par Guillaume Girault.

Neïl Beloufa : La stratégie de la spirale

Artiste plasticien et réalisateur, ayant conquis le monde de l’art contemporain, Neïl Beloufa revient ici sur sa pratique et les stratégies qu’il met en place pour continuer à travailler autrement tout en restant dans le système. « Il n’y a aucun intérêt à être au centre parce que quand tu es au centre en fait. Le seul truc que tu peux faire, c’est écraser ceux Qui veulent s’en approcher ». Il s’efforce ainsi de créer des micro-possibilités pour s’émanciper et met en avant la bataille technologique a lasuelle il entend participer, notamment en accompagnant des lycéens dans son atelier. Neïl Beloufa est lauréat 2020 du Prix Artiste citoyen engagé.
Entretien dans son atelier, à Montreuil, avec Mélanie Bouteloup, commissaire indépendante et responsable des expositions aux Beaux-Arts de Paris.

Production exécutive : Isabelle Duriez. Cet entretien est écrit par Mélanie Bouteloup et réalisé par L’arrière-boutique Studio. Habillage Léa Minod et Guillaume Girault.

Paris Mozart Orchestra : Quand l’orchestre s’invite au bahut

Comment amener les jeunes scolarisés dans des établissements Réseaux d’éducation prioritaire à côtoyer le monde de la culture et de la création ? Depuis 11 ans, le Paris Mozart Orchestra, créé par la cheffe d’orchestre Claire Gibault, vient à eux à travers le programme Orchestre Au Bahut. Après plusieurs ateliers au cours de l’année scolaire, la présence de l’orchestre au sein du collège signe l’aboutissement d’un long processus, où l’exigence, la curiosité et la joie des enfants sont autant de terreaux fertiles à la création.

Rencontre, au collège Marais de Villiers de Montreuil, avec Claire Gibault, cheffe d’orchestre, fondatrice du Paris Mozart Orchestra et du concours international de cheffes d’orchestre La Maestra, en présence d’Alexandra Grimal, musicienne et compositrice du mélologue Le jardin en mouvement inspiré du livre éponyme de Gilles Clément, de Jairo Coronado Vargas, professeur de musique, du contrebassiste Stanislas Kuchinski, sans oublier les élèves de la classe de cinquième May-Britt Moser, du nom de la neuroscientifique norvégienne.

Production exécutive : Isabelle Duriez. Cet épisode est écrit et présenté par Léa Minod et réalisé par Guillaume Girault.

Art et sciences :  rendre visible l’empreinte du numérique

Comment donner à voir avec poésie ces ondes, wifi, 4G, 5G, qui nous traversent ? Et, plus largement, que peut apporter la science à l’art ? Raphaëlle Kerbrat, artiste et doctorante à l’ENSADLAB, le laboratoire de recherches de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, a fait du numérique son terreau de création et de recherche. Dans le cadre de sa thèse, elle participe au programme Reflective Interaction, dirigé par l’artiste-enseignant-chercheur Samuel Bianchini et soutenu par la chaire arts et sciences de la Fondation Daniel et Nina Carasso. Elle nous entraîne à travers les traces impalpables du monde numérique.

Rencontre avec Raphaëlle Kerbrat et Hugo Scurto, chercheur postdoctoral à l’EUR ArTeC (Université Paris 8 / EnsadLab). Merci à Christophe Pornay, régisseur de l’ENSADLAB, Rémi Sagot-Duvauroux, Julie Sauret.

Patrick Bouchain : La cabane de chantier

Architecte, maître d’œuvre et scénographe, Patrick Bouchain partage ici sa conception de l’architecture comme un aller-retour entre le dedans et le dehors, le compris et l’incompris. Pour lui, il faut être invisible pour ne pas être combattu et pouvoir agir en société. Avec La preuve par 7, il développe des projets à différentes échelles, du village à la grande métropole. En jouant avec des jurisprudences, il redonne du bon sens dans le jugement lié aux affaires de la vie. Patrick Bouchain est lauréat 2020 du Prix Artiste citoyen engagé. Entretien, à Paris, avec Mélanie Bouteloup, commissaire indépendante et responsable des expositions aux Beaux-Arts de Paris.

Maison des enfants : Quand la création participe à l’éveil

Comment redonner aux enfants marqués par le trauma et un parcours cabossé l’envie de se déployer et de faire confiance à nouveau?

Rencontre avec Emmanuel Paris, directeur adjoint aux affaires culturelles des Maisons d’Enfants de la Côte d’Opale, en présence de Benoît Destiné, botaniste et paysagiste, Paul Vanberten, comédien et Daniel Vaudran, céramiste et éducateur, sans oublier les enfants accueillis à la ferme de Bertinghen : Swann, Dany, Yanis, Louca, Ethan, Azzedine, Camille, Noé, Elias.

Les Ambassadrices : Au-delà de l’effondrement des Alpes

Face à l’effondrement des Alpes, dû à la fonte du permafrost, comment redonner aux citoyens du pouvoir d’action dans ce monde en surchauffe ? A Annecy, l’École supérieure d’art (ESAAA) interroge la montagne comme symbole des défis du changement climatique et crée des formes et perspectives inédites pour le monde qui vient. Rencontre avec Stéphane Sauzedde, l’effervescent directeur de l’ESAAA, ses étudiant.es et l’artiste résidente et sculptrice Io Burgard.

Un podcast de la Fondation Daniel et Nina Carasso, produit par wave.audio. Production exécutive : Isabelle Duriez. Cet épisode est écrit par Léa Minod et réalisé par Guillaume Girault, assistés de Jules Benvéniste.

bandeau_article

Prix Artiste citoyen engagé

Le Prix Artiste citoyen engagé, décerné par la Fondation, récompense des artistes qui s’engagent, en France comme en Espagne, en tant que citoyens pour transformer les modèles établis avec des actions remarquables face aux défis sociétaux. Chaque lauréat bénéficie d’une dotation financière (30 000 €) et d’une valorisation de son action.