Nourrir l’avenir 2021 : 8 projets novateurs

Alimentation Durable
2 juillet 2021

Pour repenser le paradigme alimentaire, nous soutenons des pratiques durables émergentes et des projets ambitieux, porteurs d’innovations technologiques, sociales et organisationnelles, de la graine au compost. Avec l’appel à projets Nourrir l’avenir 2021, qui allie subvention et investissement, 8 nouveaux lauréats accélèrent partout en France la transition vers une alimentation durable avec de nouvelles manières de produire, distribuer ou consommer.

Un appel à projets hybride pour soutenir l’ensemble de l’écosystème

Notre alimentation est au croisement de multiples (dés)équilibres nutritionnels, socio-économiques et écologiques. Certaines formes de notre agriculture et de notre alimentation continuent à dérégler le climat et à marginaliser une partie des agriculteurs et des citoyens, tandis que se concentrent les pouvoirs économiques et que se creusent les inégalités. Forts de ces constats, de nombreux acteurs de la société civile, entreprises, institutions, mais également mangeurs et citoyens, modifient leurs habitudes pour faire évoluer le système.

Cette prise de conscience générale ne doit cependant pas être limitée à une simple correction des pratiques ou une modification à la marge des fonctionnements. Il doit s’agir d’une véritable remise en question de la globalité du système, à travers des nouvelles pratiques disruptives, des modes de fonctionnement inédits et des schémas de pensée innovants. Cette évolution doit passer par des prises d’initiatives d’entreprises responsables et par l’engagement d’associations.

A l’aune de ces analyses, nous avons créé il y a 3 ans, Nourrir l’avenir, un appel à projets dont le but est d’encourager les innovations pour accélérer la transition vers une Alimentation Durable. Pour la première fois cette année, nous avons invité les entreprises à candidater afin de pouvoir soutenir tous ceux qui concourent à la transition agroécologique et alimentaire, et ainsi faire le lien entre le milieu associatif et le monde de l’entreprise. Nous apportons ainsi un soutien sur-mesure aux structures innovantes, à la fois par le levier de la subvention et par celui de l’investissement, afin d’optimiser l’efficacité de notre engagement, au service de la refonte de nos systèmes alimentaires pour permettre un accès universel à une alimentation saine, respectueuse des personnes et des écosystèmes.

gso
«
Nous avons à cœur de ne pas circonscrire l’innovation à l’avancée technologique : nous la préemptons également sur son pendant social et organisationnel afin de pouvoir optimiser les réponses à fournir du producteur au consommateur.
»
Guilhem Soutou, Responsable de l’axe Alimentation Durable

Les projets lauréats 2021

Evaléco

BIOTOPIE vise à sensibiliser le grand public, sous la forme d’une exposition temporaire de la richesse des sols par une approche audio-visuelle artistique, mise en scène en donnant à voir et à entendre les bruits et les images « des sols vivants ». Le mariage entre deux approches, faisant appel, l’une, à l’écologie et l’autre, au numérique, permet d’offrir, en montrant les écosystèmes des sols, une prise de conscience partagée par tous, institutions et citoyens et devenir ainsi un support d’information et de sensibilisation mettant en évidence les intérêts de la préservation des espaces naturels, de la biodiversité et d’une agriculture durable.

FNCuma

L’agriculture implique des coûts et des bénéfices environnementaux et sociaux qui doivent être partagés avec les autres acteurs des territoires. Tête de réseau des Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole, la FNCuma teste dans plusieurs collectifs agricoles du bassin rennais la comptabilité écologique CARE qui intègre ces coûts écologiques pour appuyer le dialogue territorial.

Institut de l’Agriculture et de l’Alimentation biologiques (ITAB)

Les traitements actuels des semences détruisent le microbiote des plantes et fragilisent les semences en les assainissant. Organisme de recherche appliquée qui vise à produire et partager des connaissances pour améliorer la production et la transformation biologiques, l’ITAB, teste des traitements de semences alternatifs permettant la préservation de ces microbiotes.

ISF Agrista

Les dispositifs actuels d’aide alimentaire montrent leurs limites. Le groupe thématique Agricultures et Souveraineté Alimentaire d’Ingénieur·e·s sans frontières, ISF-Agrista, a développé une approche basée sur la Sécurité Sociale de l’alimentation. Ils accompagnent plusieurs territoires qui souhaitent tester ce dispositif de politique publique.

Le Kiosque Paysan

Le Kiosque Paysan expérimente à Nantes une solution logistique bas carbone, mutualiste, cogérée par les différents acteurs (producteurs, transformateurs, transporteurs, revendeurs, etc.), pour assurer la collecte de produits bio dans les fermes, leurs stockages et leurs distributions locales.

Les Greniers d’Abondance

La crise Covid a réaffirmé l’importance de la résilience alimentaire. Les Greniers d’Abondance développent le « Calculateur de Résilience Alimentaire des Territoires », une application web de diagnostic du système alimentaire permettant aux élus, à la société civile et à tout acteur de saisir les enjeux et les opportunités alimentaires de leur territoire.

Les Petites Cantines

Dans ce réseau de cantines de quartier, les convives s’accueillent et se rencontrent au travers de repas durables, participatifs et à prix libre, pour tisser des relations de qualité et contribuer à la construction d’une société fondée sur la confiance.

Les petites l’Ouches

Les légumeries et conserveries sont des acteurs essentiels de la relocalisation des circuits alimentaires. Dans l’Eure, Les petites l’Ouches développent un établissement expérimental en insertion visant le zéro déchet.

alexandr-podvalny-woxddhzhc1w-unsplash
«
Partant d'un double constat - la nécessité de faire appliquer le droit à une alimentation durable pour tous et celle de bâtir un modèle macroéconomique pour y arriver - nous avons décidé de construire en 2017 un projet de sécurité sociale de l'alimentation. La participation à l’appel à projets Nourrir l’avenir, qui fait la part belle aux enjeux émergeants, nous a semblé particulièrement pertinente et en cohérence avec notre objectif ambitieux de changement structurel. 
»
Mathieu Dalmais, trésorier du groupe thématique Agricultures et Souveraineté Alimentaire d'Ingénieur·e·s sans frontières

L’innovation par la collaboration et au service de tous

Depuis le lancement de l’appel à projets Nourrir l’avenir, nous avons soutenu 35 initiatives pour faire émerger des solutions véritablement innovantes et concourir à la création d’un nouveau système alimentaire.

Nous avons également soutenu cette année à l’appel à projets Sustainable Innovations Challenge de FAMAE en tant que membre du jury, pour soutenir des solutions concrètes favorisant la transition et plus largement, luttant contre le changement climatique.

Avec le programme TETRAA « Territoires en Transition Agroécologique et Alimentaire », lancé en février 2021, nous explorons des mises en réseaux inédites s’appuyant sur la coopération entre acteurs locaux et le partage de savoir-faire. Implanté dans 9 territoires en partenariat avec AgroParisTech, TETRAA accélère et pérennise les initiatives à l’œuvre localement et consolide l’ingénierie de la transition.

Avec les Rencontres de l’Alimentation Durable, nous créons des lieux d’échanges et des moments de rencontres pour faire germer des associations inédites et des idées nouvelles. Elle défend l’idée que le partage d’expertise et la collaboration représentent des leviers efficaces vers la transition.

L’innovation au service de la transition doit également être un enjeu de justice sociale, elle ne se fera qu’en étant à la portée de tous. C’est pourquoi nous participons à l’émergence de nouveaux modèles d’entraides, pour assurer l’inclusion des plus précaires. L’année dernière, nous avions déjà soutenu, dans le cadre de notre collaboration avec FAMAE, les Petites cantines. Ce concept novateur, qui mêle les problématiques d’inclusion, de transition écologique et de nouveaux modes de consommation est un exemple parfait des solutions portées par notre Fondation pour construire un monde plus durable pour tous et résilient face aux crises.