Lauréats des appels à projets Systèmes alimentaires innovants et Economie circulaire

La Fondation a sélectionné les 8 lauréats de ses 2 appels à projets "Systèmes alimentaires innovants et transition climatique" et "Économie circulaire" et leur a octroyé un financement total de 585 000 euros :

Lauréats de l'appel à projets Systèmes alimentaires innovants et transition climatique :

  • Mouans-Sartoux : Mouans-Sartoux, soutenue par la Fondation, est pionnière dans l'alimentation durable (préservation foncier agricole, restauration collective 100% bio, amélioration des pratiques de consommation etc.). Le projet favorise l’installation d'agriculteurs, la création d’un laboratoire de transformation, des sessions de sensibilisation notamment auprès des enfants
  • GIP Pays de Vannes : Mise en place d’une gouvernance alimentaire locale, études, sensibilisations, dynamisation de circuits courts agro-écologiques, mise en réseau d'acteurs locaux complémentaires.
  • Chemin Faisant : Les acteurs de la santé se mobilisent pour favoriser une alimentation de qualité et une réduction du gaspillage à travers de la sensibilisation, la dynamisation de circuits courts agro-écologiques. La Fondation soutien la phase de démarrage (1 an)
  • Le Bol :27 organisations alimentaires de l'ESS, se coordonnent pour mutualiser des moyens logistiques et optimiser les flux de marchandises entre ses membres.

Lauréats de l'appel à projets Economie circulaire :

  • Les Ateliers du Prat : Récupération de pain invendu auprès de grandes et moyennes surfaces et de boulangers, transformation en nourriture animale par le personnel handicapé d'un ESAT puis revente aux fabricants d’alimentation animale.
  • Soli-vers : Projet pilote de création en circuit-court d’une filière locale de valorisation de résidus organiques par les insectes pour produire de la nourriture animale
  • Ecoscience Provence : Relance de la consigne des bouteilles dans le Var par une centrale de lavage mobile, en partenariat avec toute la chaîne – du vigneron au consommateur.
  • Zone AH! : Valorisation des drèches issus de l’activité croissante des micro-brasseries parisiennes en compost et autres filières (substrat de culture de champignon, alimentation animale, etc.)